Produits de beauté zéro déchet : les bonnes alternatives

“Zéro déchet”, est-ce vraiment un simple effet de mode, ou une véritable philosophie de vie au sens profond pour améliorer la société et l’environnement ? Le concept est apparu dans les années 70. Perçus comme des gens venus d’une autre planète, cet idéal s’est limité aux seuls adeptes. Avec le mouvement sauvons la planète, beaucoup de gens se rendent compte actuellement de l’importance du zéro déchet. En effet, avec le réchauffement climatique, chacun est conscient que les déchets sont parmi les grands facteurs provoquant ce phénomène. Parmi les biens de consommation produisant le plus de déchets figurent les produits cosmétiques, avec leurs emballages plastiques.

Principes du zéro déchet

Les cinq principes du zéro déchet se résument aux termes refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter. Plus en détails, refuser consiste à refuser ce qui est inutile, ce qui ne fait pas partie des besoins. Pour réduire, c’est limiter les biens consommés, éviter tous gaspillages. Réutiliser concerne la réutilisation de certains objets, comme les emballages ou les restes. Par recycler, l’on évoque le fait de transformer ce qui ne peut pas être réutilisé. Enfin, tout ce qui reste sera composté.

Suivre ces 5 principes peut permettre à certains de contenir le reste de leurs déchets dans un petit bocal en un mois.

Pour vivre le concept “cosmétique zéro déchet”, deux alternatives peuvent être proposés: acheter des produits dans des magasins spécialisés zéro déchet, ou opter pour du fait maison.

Les offres des magasins spécialisés pour des cosmétiques zéro déchet

Acheter des cosmétiques zéro déchet, c’est à la fois participer à la protection de l’environnement et réduire ses coûts.

Les magasins spécialisés pour la philosophie zéro déchet proposent actuellement des produits pratiques pour faciliter la transition. Tout d’abord, leurs emballages sont réutilisables, et tous les produits sont vendus en vrac.

Pour les produits comme les shampoing et après-shampoing, ils proposent surtout des modèles solides. Il en va de même pour les dentifrices et les déodorants. Des produits comme le gel douche sont en liquide, mais étant donne qu’ils sont en vrac, on peut utiliser et réutiliser des bouteilles.

Pour les lingettes démaquillantes et les cotons tiges, des versions lavables facile à utiliser sont disponibles.

Le fait maison pour des produits sains et zéro déchet

Certains sont quelque fois sceptiques par rapport à l’authenticité des cosmétiques zéro déchet du marché, même ceux des magasins spécialisés. Pour consommer zéro déchet, le fait maison est le plus adapté pour eux.

Les internautes rivalisent pour proposer des recettes pour satisfaire les besoins des adeptes de fait maison. De plus, beaucoup de commerces proposent des produits pouvant servir d’ingrédients pour fabriquer shampoing, après-shampoing, gel douche, masques, baume à lèvre et bien d’autres encore, en fait maison.

Parmi les avantages des cosmétiques zéro déchet faits maison, se relèvent leur moindre coût, avoir des produits plus personnalisés, et l’assurance des composants des produits.

Alternative bio : zoom sur la tendance des cosmétiques solides
Les vernis à ongles sont-ils toxiques ?