Tendance Tiny House : un habitat écologique et autonome

Aujourd’hui, les préoccupations écologiques sont sur le devant de la scène. De plus, le mode de vie que la capitalisme promeut questionne. C’est ainsi que dans le domaine de l’habitat, des alternatives voient le jour, par exemple, la Tiny House, en français, « maison minuscule ». Cette maison ne dépasse pas les 40m². Ce logement, tout en optimisant l’espace, est autonome et écologique.

La Tiny House

La Tiny House est née aux États-Unis. La flambée des prix de l’immobilier et les difficultés à se loger dans les années 1970 ont entraîné de nombreuses réflexions sur le sujet. A la fin du XXe siècle, Jay Shafer, designer et entrepreneur, met au point cette nouvelle maison. La Tiny House est, en général, construite en bois. Cet habitat est nomade, c’est-à-dire que comme les caravanes, ou les mobil-homes, elle peut se déplacer. Cet habitat se compose d’un salon, d’une salle à manger et d’une salle de bain avec WC. Une mezzanine en hauteur sert de chambre à coucher. Elle est accessible par une échelle. Ce mode de vie sous-entend que vous appréciez la vie de proximité. Il est vraiment essentiel de bien s’entendre avec les autres occupants. Si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure, vous pouvez faire appel à un constructeur, ou la réaliser vous-mêmes.

Une maison économique

Cette maison, comme vous l’aurez compris, possède de nombreux avantages. Elle permet de réaliser des économies d’énergie importantes, puisque la surface est petite. Son coût de construction n’étant pas trop élevé, le prêt ne sera pas d’un montant important. Les frais d’entretien restent raisonnables. Comme votre maison est sur roulette, et que des économies d’argent sont possibles, vous pourrez partir plus facilement en voyage ! Vous devrez cependant à ce moment investir dans un bon véhicule de traction ou une remorque. Cette maison demandant moins de frais, certaines personnes vivant en Tiny House travaillent moins d’heures et peuvent ainsi profiter de davantage de temps libre.

Une maison autonome et écologique

L’espace à chauffer et à éclairer étant moindre qu’une maison standard, votre impact écologique est diminué. Le chauffage et l’électricité dans une Tiny House sont produits au moyen de panneaux solaires et photovoltaïques. De plus, certaines de ces petites maisons sont équipées de douches utilisant l’eau de pluie et qui fonctionne au moyen d’un circuit fermé. L’eau est ainsi assainie et peut ensuite être réutilisée. Il est aussi possible de filtrer l’eau de pluie afin de la rendre potable. Cette maison, de par sa taille et le mode de vie qu’elle impose, incite à moins consommer et à acheter seulement ce qui est nécessaire. Il est impossible d’y entasser tous les vêtements et accessoires achetés lors de votre dernier shopping, ni surcharger votre Tiny House en mobiliers.

La ville de Göteborg en Suède, élue ville la plus durable du monde
Portrait : qui est Greta Thunberg ?